Septembre 2017
L Ma Me J V S D
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1

Histoire

Portraits du département de sociologie de l'UQAM

Le département de sociologie de l’Université du Québec à Montréal a été fondé en même temps que cette université fut créée, en 1969, comme constituante du réseau de l’Université du Québec.

Les débuts ont été relativement modestes. En effet, la création du département se fit sur la base d’un programme de sociologie et d’un corps professoral existant, ceux du Collège Sainte-Marie (1968). Le nombre des professeurs et professeures qui le constituèrent était de seize. Trente ans plus tard, ce nombre avait doublé. Au cours des dernières années, les effectifs professoraux oscillent autour de la trentaine, auxquels s’ajoutent plus d’une trentaine de personnes chargées de cours.

Les programmes de formation

Le baccalauréat en sociologie de l’UQAM a pour objectif de développer un enseignement qui permettrait d’acquérir les connaissances et le savoir requis pour exercer le métier de sociologue. La stratégie retenue dès le début était centrée sur l’apprentissage de la théorie générale en sociologie et des méthodes de recherche et d’analyse qui sont propres à cette discipline (tant en quantitatif qu’en qualitatif), et par un enseignement qui formerait les étudiants et les étudiantes aux trois grands domaines structurant le social, à savoir l’économique, le politique et le culturel.

Ce cadre de formation devait privilégier l’étude d’une culture nationale particulière, celle de la société québécoise. De plus, le département a cherché à développer ses activités académiques, enseignement et recherche, dans une dynamique marquée par des liens importants et soutenus avec le champ des luttes sociales, des mouvements sociaux et des actions collectives.

Malgré le caractère modeste de ce début de carrière, le dynamisme et l’enthousiasme ont profondément marqué les premiers moments d’existence du département. Très rapidement, la consolidation et la diversification du programme d’études de baccalauréat et la croissance incessante et rapide des activités de recherche créent les conditions objectives qui nécessitèrent un développement institutionnel plus grand, particulièrement par la mise sur pied d’un programme de formation de deuxième cycle. Un programme de maîtrise est ouvert en 1971. Il offre quatre champs de spécialisation :

  • la sociologie économique;
  • la sociologie politique;
  • la sociologie de la culture;
  • l’épistémologie et la méthodologie.

Les débuts sont modestes, le dynamisme et l’enthousiasme ne tardent pas à produire d’heureux effets. Le nombre des étudiants et étudiantes augmente rapidement, la production des mémoires s’accélère, ainsi qu’en témoigne le Répertoire des diplômées et diplômés de maîtrise et de doctorat au département de sociologie, UQAM 1973-2008.

Ce contexte de formation d’un nombre important d’étudiants et d’étudiantes de deuxième cycle, de développement de plus en plus institutionnalisé et organisé de la recherche, de diffusion et de transfert des connaissances dans les milieux académiques et non académiques rend nécessaire la mise sur pied d’un programme de doctorat.

Ce programme de troisième cycle est ouvert en 1982. Il avait comme objectif de favoriser le développement de la recherche dans une perspective multidisciplinaire, pluraliste et critique. Les professeurs du département sont très impliqués dans le développement de programmes non dirigés et administrés par le département. À titre indicatif, soulignons la forte implication du département de sociologie dans les programmes d’Animation et recherche culturelles (ARC), dès la création de ce dernier en 1981 et par la suite. Il en a été de même pour la création et le développement du certificat en Sciences sociales, du programme Histoire, culture et société (HCS), et du tout nouveau programme de deuxième cycle (DESS) en Gestion des risques majeurs. Finalement, le département a aussi développé et administre un certificat en Immigration et relations interethniques et un autre en Études québécoises. De plus, s’ajoutent à son programme de baccalauréat de sociologie dix programmes de majeures en sociologie couplés avec une mineure dans d’autres disciplines.

Ainsi quarante ans après sa naissance, le département de sociologie de l’UQAM offre un ensemble de formations universitaires des plus complets et des plus diversifiés.

Finalement, les professeures et professeurs du département ont créé, en 1989, un programme de bourse annuelle pour les étudiants et étudiantes entrant en maîtrise en sociologie. À cet effet, ils ont mis sur pied le Fonds Sociologie. Ce fonds est géré de façon conjointe avec la Fondation UQAM. En 1992, le département a connu le malheur de perdre une collègue, Lizette Jalbert, qui a légué un fonds pour attribuer une bourse aux étudiants de baccalauréat. Les professeures et professeurs du département ont décidé de doubler leurs cotisations afin de compléter le Fonds Lizette-Jalbert et ainsi pouvoir offrir deux bourses annuelles à ces étudiants.

Un département, deux revues

Cahiers de recherche sociologique, la revue du département, voit le jour en 1983 avec comme objectif « […] de viser à mettre en rapport les préoccupations de la recherche spécialisée avec le désir d’une meilleure compréhension des transformations de la société contemporaine ». Il s’agissait ainsi de la part des professeurs et professeures du département « [d’] exprimer leur souci pour le développement d’une réflexion sur l’ensemble de la société et son devenir.» (Michel Freitag, « Pourquoi ces Cahiers ? », Cahiers de recherche sociologique, vol. 1, no 1, p. 4).

Vingt-trois ans plus tard, c’est toujours le cas, la revue maintient le cap. Cependant, le développement de la revue du département, qui se fit sans soutien des organismes subventionnaires, soulignons-le, fut marqué par quelques mutations surtout repérables par des changements relatifs à la présentation et à la taille des numéros.

Société, la revue du GIEP (Groupe Interuniversitaire d’études de la postmodernité) fut fondée en 1987. Elle avait comme objectif de questionner et de critiquer l’évolution de la pensée et de la réflexion (recherche) en sciences
sociales et humaines. C’est encore aujourd’hui le cas. Le regard de Société, en plus de l’épistémologie, porte également sur plusieurs enjeux fondamentaux du devenir humain. Comme dans le cas de la revue du département, Cahiers de recherche sociologique, la pérennité et le développement de Société tiennent essentiellement aux « artisans » qui la produisent. Ce développement fut aussi marqué par quelques mutations qui scandent le passage d’une présentation artisanale à des parutions de grande qualité.

Haut