Auteur : Magnan-St-Onge, Carolanne

Séminaire méthodologique : « Textes, lecture et situation de discours » de Louis Jacob – 26 mai 2022

Le Laboratoire de méthodologie du département de sociologie vous invite à son séminaire méthodologique (en présence et sur Zoom) qui sera donné par Louis Jacob, professeur au département de sociologie de l’UQAM.

Date: Jeudi 26 mai, 12h30 à 14h

Salle département: A-5060

Lien Zoom:  https://uqam.zoom.us/j/7123857324

Pour plus d’informations sur le séminaire, voir l’image ci-dessous :

Atelier de recherche : Féminisme et droit – 13 mai

C’est avec un grand plaisir que nous vous invitons à l’atelier de recherche Féminisme et droit. Cet atelier vise à réfléchir aux limites et contradictions que rencontre le féminisme dans la sphère du droit dans le cadre du traitement juridique des violences sexuelles.  

Cette activité est la première d’une série d’ateliers qui portera sur le sujet de la prévention des violences sexuelles. Elle s’inscrit dans le cadre de la recherche Prévenir les violences sexistes : Le rôle de la psychologie dans la construction scientifique d’une cause féministe menée par le Laboratoire Genre & Santé de l’UQÀM et financée par le FRQSC. 

En vue de cet événement, nous vous proposons d’écouter le documentaire québécois La parfaite victime réalisé par Émilie Perreault et Monic Néron (disponible sur tou.tv : https://ici.tou.tv/la-parfaite-victime).  

Afin de contribuer au débat sur le sujet qui nous préoccupe, nous commencerons cette séance avec les présentations de deux chercheuses, Julie Perreault, doctorante en droit à l’Université d’Ottawa et Célia Favre, étudiante à la maîtrise en droit à l’UQAM. Elles nous exposeront leurs recherches et leurs points de vue sur le documentaire. Nous poursuivrons cette discussion en groupe.  

Au plaisir de vous rencontrer et de partager des réflexions enrichissantes, nous vous disons à bientôt! 

Local : A-5020 (au département de sociologie dans le pavillon Hubert-Aquin)

Inscription : https://docs.google.com/…/1CF6SLvRFvnFmW…/edit… 

Contact : labo.genre.sante@gmail.com 

Offre d’emploi : Auxiliaire de recherche ÉRISA

L’Équipe de recherche pour l’inclusion sociale en autisme (ÉRISA) est à la recherche d’un ou une auxiliaire de recherche pour réaliser des analyses qualitatives, participer aux rencontres d’équipe et travailler en étroite collaboration avec les autres membres de l’équipe.

Caractéristiques du poste :
• 20 à 25 heures par semaine pour les mois de mai à août 2022
• Possibilité de télétravail mais une présence minimale de 2 jours par semaine
dans les locaux de l’équipe situés à l’UQAM est requise
• Rémunération selon le tarif SÉTUE en vigueur
Aptitudes demandées :
• Étudiant-e de 2e ou 3e cycle
• Avoir suivi au moins un cours de méthodologie qualitative
• Expérience en analyse qualitative et la connaissance du logiciel Nvivo sont un
atout
• Aptitude pour le travail en équipe
Démarches :
• Envoyer une lettre de motivation et cv à jour à l’adresse suivante :
malboeuf.valerie@courrier.uqam.ca

Séminaire méthodologique : « L’ethnosociologie du discours. Actions contestataires transgressives et changements de langue politique en Amérique Latine », 28 avril 2022

Le Laboratoire de Méthodologie du département de sociologie vous invite à son séminaire méthodologique qui sera donné par Ricardo Peñafiel, directeur du GRIPAL, UQAM.

Date: Jeudi 28 avril, 12h30 à 14h

En présence : Salle A-5020

Par Zoom:  https://uqam.zoom.us/j/7123857324

Description du séminaire

Cette conférence s’intéresse aux défis méthodologiques posés par l’incorporation de « la voix des sans voix » dans l’analyse de changements politiques majeurs. Comment dépasser la violence symbolique du fétichisme politique (en fonction duquel le représentant se substitue au représenté), sans tomber soi-même dans une nouvelle forme de ventriloquie politique ? La présente conférence propose une méthode centrée sur l’analyse discursive de récits de vie de manifestants ayant participé à des mouvements massifs de protestation, dans le but de restituer le sens spécifique de ces actions contestataires transgressives (sémantique de l’action) sans les référer directement à un cadre normatif ou interprétatif prédéfini mais bien en fonction de leurs propres « conditions de possibilité »
(contraintes énonciatives).

Pour connaître la programmation complète des séminaires, cliquez sur la pièce jointe ci-dessous.

Avis de soutenance de thèse : Nadia Deville-Stoetzel, doctorat en sociologie à l’UQAM – 26 avril 2022

Vous trouverez en pièce jointe l’avis de soutenance d’une des doctorantes du département de sociologie de l’UQAM, Nadia Deville-Stoetzel.

Le titre de sa thèse est : « Pour une sociologie de l' »individualité-migrante » : Les épreuves communes de bifurcations, de l’identification, de l’entourage et du temps.

La soutenance aura lieu le mardi 26 avril à 09 h 00.

Si vous désirer assister à la soutenance, vous pouvez communiquer avec Ana da Silva, agente de gestion des études aux cycles supérieurs, à l’adresse suivante :  doctorat.sociologie@uqam.ca

Séminaire méthodologique : « Histoire autochtone et histoire des autochones. Défis et possibilités méthodologiques » – 31 mars

Le Laboratoire de méthodologie du département de sociologie vous invite à son deuxième séminaire qui sera donné par Leila Inksetter, professeure au département, intitulé « Histoire autochtone et histoire des Autochtones. Défis et possibilités méthodologiques », qui aura lieu en présence et sur Zoom le 31 mars de 12h30 à 14h.

Description du séminaire

« L’histoire s’écrit du côté des vainqueurs. Les sources archivistiques offrent une vision biaisée de la réalité autochtone.»

Voilà quelques affirmations entendues fréquemment, qui donnent à croire que tenter de reconstituer l’histoire des Autochtones serait un exercice périlleux, voire impossible. Cette présentation réfléchit à ce qui est entendu par « histoire ». Elle examine certains défis méthodologiques propres au projet de construction de l’histoire des Autochtones et propose des solutions pour y faire face. Les notions d’historicité, d’histoire orale, de tradition orale et de sources historiques seront abordées.

En présence : Salle A-5020 du Département de sociologie

En virtuel : lien zoom de l’événement : https://uqam.zoom.us/j/7123857324

Pour connaître la programmation complète des séminaires, cliquez sur la pièce jointe ci-dessous.

Offre d’emploi : Auxiliaire de recherche – 30 mars

Ce contrat d’auxiliaire de recherche s’inscrit dans le cadre de la recherche intitulée « Le harcèlement de
rue chez les jeunes, de la recherche à l’action ». Menée par Mélusine Dumerchat et Elsa Galerand du
département de sociologie de l’UQAM ainsi qu’Audrey Simard, en partenariat avec le Centre d’éducation
et d’action des femmes (CÉAF), cette recherche porte sur le harcèlement de rue tel qu’il est vécu par les
jeunes à Montréal et s’appuie sur une série de focus group. Il s’agit d’une recherche-action dont les
résultats informeront la production d’une trousse de sensibilisation à destination des jeunes et de leur
entourage.

Responsabilités :
L’équipe recrute un.e assistant.e de recherche en vue de transcrire les verbatims des enregistrements
audio des focus group. Le contrat implique la participation à une ou deux rencontres d’équipe ainsi que la
transcription dans le délai prévu, et suppose de maîtriser le traitement de texte.

Pour candidater, il faut être inscrit.e. à un programme de certificat, baccalauréat ou de maîtrise à l’UQAM,
en sociologie, en études féministes ou dans une discipline connexe. L’expérience en transcription
d’entrevues et les connaissances en études féministes sont des atouts.

Conditions de travail :
• Contrat de 50h soit 10h/semaine, du 11 avril au 15 mai 2022
• Télétravail, avec une ou deux rencontres en présentiel si les conditions le permettent
• Taux horaires selon les normes en vigueur à l’UQAM (SÉTUE)

Merci de présenter votre candidature (CV + lettre de présentation) à :
dumerchat.melusine@courrier.uqam.ca

Date limite : Mercredi 30 mars à 17h
Seules les personnes retenues seront contactées

Pour consulter l’offre d’emploi officielle, voir le fichier ci-dessous.

Nouvelle publication : « Combattre en sociologues » d’Amín Pérez Vargas – 3 mars 2022

Amín Pérez Vargas, professeur au département de sociologie de l’UQAM, vient tout juste de publier l’ouvrage Combattre en sociologues. Pierre Bourdeau et Abdelmalek Sayad dans une guerre de libération (Algérie 1958-1964) aux Éditions Agone.

Le livre sera en librairie au Québec à partir du 12 avril.

Pour voir la fiche du livre sur le site des Éditions Agone, cliquez ici.

Résumé

« Comment être utile dans un contexte de colonisation et de guerre de libération? C’est la question que se posent le Béarnais Pierre Bourdieu et le Kabyle Abdelmalek Sayad en pleine efferves­cence révolutionnaire. Dès leur première rencontre, à l’université d’Alger, en septembre 1958 (ils ont 25 et 28 ans), va se nouer une forte amitié intellectuelle sur la base d’une même volonté de comprendre et de changer le cours des choses. Inscrit en licence de psychologie, instituteur dans la banlieue algéroise, Sayad milite au sein des libéraux, mouvance qui rassemble plusieurs tendances politiques progressistes favorables à l’indépendance de l’Algérie, mais distantes des mouvements nationalistes et fondant leur projet sur une fraternité entre «Algériens» et «Européens». Proche lui aussi de cette mou­vance, Bourdieu, qui enseigne la philosophie et la sociologie, vient de publier son premier ouvrage, Sociologie de l’Algérie, où il analyse les fondements de la société algérienne et les conséquences sociales de la guerre… »

Nouvelle publication : Numéro « Démocratiser l’action publique » des Cahiers de recherche sociologique

Le numéro thématique « Agir collectif et pratiques de résistance : démocratiser l’action publique » (2020, no.68) des Cahiers de recherche sociologique est maintenant disponible sur la plateforme Érudit!

Le numéro est élaboré sous la direction de Isabelle Ruelland (Centre InterActions, CIUSSS du Nord-de-l’Ile-de-Montréal) et Simon Viviers (Université Laval.

Cahiers de recherche sociologique est la revue du département de sociologie de l’UQAM.

Pour lire le numéro, cliquez ici. Bonne lecture!

Résumé du numéro

L’action publique – aussi collaborative et participative soit-elle – est le théâtre de relations stratégiques entre des acteur.trice.s disposant de ressources asymétriques. Elle distribue des positions, assigne des places aux individus et, du même coup, peut renforcer les inégalités. Ce numéro thématique convie à saisir les discours, les pratiques et les dispositifs par lesquels différent.e.s acteur.trice.s interpellent les manières de faire et les règles qui régissent l’organisation de l’action publique leur permettant ou les empêchant d’agir. Les pratiques de résistance dites productives au sein de l’action publique restent peu connues. La spécificité de cette publication réside dans le fait de réunir différentes perspectives pour mieux décrire, répertorier et analyser ce type de pratiques ainsi que les enjeux qu’elles soulèvent notamment en rapport au pouvoir d’agir collectif. Les différents textes composant ce numéro analysent une pluralité de formes d’actions publiques affectant les personnes âgées, les jeunes, les étudiant.e.s, les personnes trans, les consommateurs de drogues pour en révéler des leviers de reproduction des inégalités ainsi que des pratiques qui les remettent en cause. Ce portrait dressé à grands traits met en évidence l’ampleur et la diversité des défis qui se posent quotidiennement aux différent.e.s acteur.trice.s qui construisent l’action publique.

Nouveau programme : majeure en anthropologie du contemporain

Étudier l’anthropologie du contemporain à l’UQAM, c’est :

  • Susciter une réflexion critique sur les dynamiques et les enjeux sociaux du monde contemporain.
  • Comprendre, par des enquêtes de terrain et des analyses concrètes, les défis posés par les sociétés contemporaines.
  • Maîtriser les plus récents développements théoriques et méthodologiques de l’anthropologie actuelle.

Au cœur des cours offerts : l’étude des médias et du numérique, des sociétés autochtones, de l’environnement et de l’anthropocène, les approches féministes et de genre, les relations inter-ethniques et bien d’autres aspects encore à découvrir.

Axé sur la pratique, ce programme de majeure fait la part belle à la co-construction des connaissances et à la créativité des démarches et des méthodes.

Unique au Québec, cette formation pluridisciplinaire offre ainsi une perspective élargie sur les sociétés contemporaines, en plus d’une démarche concrète de recherche de terrain.

Consultez la page officielle du programme : https://etudier.uqam.ca/programme?code=6379

Le programme d’anthropologie du contemporain dans les médias :

Département de sociologie

Le Département de sociologie de l’UQAM propose des programmes d’étude et de recherche novateurs et d’une grande rigueur intellectuelle qui permettent de mieux comprendre les sociétés contemporaines ainsi que de participer à leur transformation.

Suivez-nous

Coordonnées

Département de sociologie
Local A-5055
1255, St-Denis
Montréal (Québec) H2X 3R9

Courriel : sociologie@uqam.ca